À quel âge commencer la diversification alimentaire ?  

Votre bébé a-t-il du mal à se contenter du lait maternel pour son alimentation ? Vous avez logiquement pensé à lui varier la nourriture. Reste à savoir si son organisme est déjà apte à accepter la diversification alimentaire. Découvrez dans la suite de cet article à quel âge commencer la diversification alimentaire.

Qu’est-ce que la diversification alimentaire ?

La diversification alimentaire consiste à intégrer dans l’alimentation du nourrisson de nouveaux aliments autres que le lait. Ainsi le petit bébé grandit et s’adapte progressivement aux aliments des adultes.

À quel âge débute-t-on la diversification alimentaire ?

Autrefois, la diversification alimentaire se faisait exclusivement après l’âge de 2 ans révolus. Ainsi, depuis sa naissance le bébé est nourri au lait maternel jusqu’après l’âge de 2 ans. Avec le temps, des études ont révélé qu’il n’est pas convenable de débuter trop tôt la diversification alimentaire pour le nouveau-né ni trop tard.

Après une centaine d’années, l’âge de la diversification a changé et est passé de 2ans à la période de 4 à 6 mois. Il n’y a pas d’âge arrêté pour la diversification alimentaire pour un bébé, cela peut varier d’un enfant à un autre. En effet, la société française de pédiatrie (SFP) à indiquer que l’enfant doit être nourrit exclusivement au lait maternel et d’une préparation pour nourrisson avant l’âge de 6 mois.

Quels sont les aliments à utiliser pour la diversification alimentaire ?

Après l’âge de 4 mois, vous pouvez déjà commencer à introduire dans son alimentation des purées, des compotes ou des céréales. En fonction de l’âge, vous pouvez commencer à introduire dans l’alimentation de votre enfant des légumes, des poissons, des œufs, des lentilles, des haricots et les pois chiches.

Vous pouvez également lui donner les fruits, les volailles, les produits laitiers et les féculents. Il faudra juste veiller à commencer avec des préparations légères et au fur et à mesure que l’enfant grandit passer à des aliments plus ou moins lourds.

Qu’en est-il des allergies ?

Lorsque l’un des parents de l’enfant, ses frères ou sœurs ont des allergies, la SFP recommande que la diversification alimentaire débute au même moment que ceux des autres enfants. Il faudra donc introduire les allergènes alimentaires majeurs dans son alimentation au même titre que la diversification alimentaire. Il s’agit entre autres des produits laitiers, des œufs et des arachides.


Publié

dans

par

Étiquettes :